« Personaé : l’éducation du scribe » critiqué par Jupsy chez les indéchainés

Suite à une rencontre pour le moins humide avec E.R. Link, (pas comme vous le pensez petits cannailloux) je suis allé visité, comme elle me l’avait conseillé, le site des « Indéchainés ».  je ne m’attendais pas à affronter une telle volée de bois vert. La, devant mes yeux ébahis, je découvrais une critique de mon roman pour le moins assassine signée Jupsy. 

Jupsy, je la connais déjà pour l’avoir déjà rencontré autour d’une autre critique qui était mal passée auprès d’une auteure dont je tairais le nom. J’avais à l’époque trouvé cette critique dure mais juste, mais évidement je m’attendais pas à être à mon tour mis sur le grill.  J’avais déclaré à l’époque que même la critique la plus virulente est toujours intéressante pour un auteur et… Je n’ai pas changé d’avis.

Je vous invite à découvrir cette critique en cliquant ici.

Néanmoins, je me suis rendu compte que la méthode de Jupsy, basé sur une lecture des extraits sur le site d’Amazon pouvait se révéler problématique pour la qualité de son travail. Même si j’accepte parfaitement qu’elle n’ait pas aimé mon roman et prend note de certains de ses commentaires, je doit quand même répondre sur certains points qui me semblent injustes :

Bonjour et merci pour cette critique sans concession. C’est justement le type de critique qui peut faire avancer les auteurs dans leur démarche d’écriture. Malheureusement cette critique faite, je le devine, à partir de l’option « feuilleter » n’est pas vraiment juste et ceci sur plusieurs points.

Personaé est bel et bien une histoire de Science-fiction qui se cache derrière une Fantasy (ou c’est peut-être bien l’inverse). Il est évident que le début de la narration semble médiéval bien que plusieurs indices peuvent vous mener vers d’autres explications plus tortueuses. Savoir qualifier précisément cette histoire est l’un des plaisirs qui doit mener le lecteur à la fin du roman. Il serait idiot de dévoiler ce mystère dès le début du livre, ce serait comme dévoiler la fin d’un Agatha Christie au premier chapitre. Continuer la lecture de « « Personaé : l’éducation du scribe » critiqué par Jupsy chez les indéchainés »

Elijaah Lebaron en dédicace au Salon du Livre de Paris le 16 & 17 Mars 2018


Je dédicace « PERSONAÉ, l’éducation du scribe » au Salon du Livre de Paris sur le stand des Auteurs indépendants (avec Indylicious), Hall 1 stand R32.

J’y serais :

  • Vendredi 16 Mars de 12h00 à 14h00
  • Samedi 17 Mars de 10h00 à 12h00

Je vous y attend avec une surprise gratuite pour toutes les dédicaces et avec un cadeau très spécial pour ceux qui me salueront avec le « signe du sanctuaire ».

Il y aura également un concours avec tirage au sort pour gagner un des fameux T-shirt PERSONAÉ.

Au plaisir de vous y rencontrer
Elijaah

Elijaah Lebaron ou comment « sauver l’humanité des pièges vers lesquels elle se dirige »

Voici une interview de votre serviteur réalisée par Loli Artésia qui n’est pas seulement une romancière pleine de talent mais également une intervieweuse de choc.

Merci pour cette intéressante interview Loli.

 

D’où vient votre inspiration pour écrire ?

Je ne pourrais vous dire quelle est ma méthode pour trouver l’inspiration qui tient beaucoup de la sérendipité. Je rencontre ces idées dans ma vie de tous les jours et seule la façon dont je les sélectionne pour une histoire est vraiment digne d’intérêt. Je pourrais écrire un livre entier pour expliquer comment j’évalue le potentiel d’une idée dans toutes ses dimensions de l’intérêt narratif jusqu’à sa richesse philosophique ou morale, mais en fait je pourrais résumer cela en une seule phrase : « Cette histoire mérite-t-elle d’être racontée ? »

Une fois que je réponds par l’affirmative à cette première question, c’est à ce moment-là que les ennuis commencent. Car une idée n’est rien…

Lire la suite : Elijaah Lebaron ou comment « sauver l’humanité des pièges vers lesquels elle se dirige »

Le Club des Indés vous offre des « Gourmandises de Noël »

Cliquez sur l’image pour télécharger gratuitement sur Amazon !

La saison des fêtes approche. Les jours raccourcissent, la température baisse et l’ambiance est propice aux couvertures, plaids, chocolats chauds, bougies à la cannelle et lectures de toutes sortes.

Que vous croyiez à la nativité ou au vieux monsieur habillé de rouge, vous attendez impatiemment la distribution des cadeaux. Ce moment plein d’enchantement où en déballant un paquet vous aurez le plaisir de découvrir l’une de ces boîtes pleines de douceurs.

C’est exactement ce que vous offre la crème des auteurs indépendants réunis sous la bannière du « Club des Indés ». Ils sont onze à s’être rassemblés pour vous offrir un florilège de friandises littéraires de toutes sortes. Elles sont moelleuses, douces, acidulées, fourrées ou piquantes… Un choix raffiné qui devrait ravir toutes les papilles.

Continuer la lecture de « Le Club des Indés vous offre des « Gourmandises de Noël » »

Dans la tête de… Chris Simon

Ceci est la première interview d’une série consacrée exclusivement aux auteurs. « Dans la tête de… »  essaye de bousculer les codes habituels au profit de questions destinées à vous faire pénétrer dans les processus de travail, dans les pensées intimes de chaque auteur. 

Loin de la liste de question photocopiée envoyée à tous les interviewés « Dans la tête de… »  va proposer des questions travaillées et différenciées pour chaque auteurs. Je remercie Chris Simon qui s’est prêtée au jeu pour cette première interview. Vous allez voir, ses réponses sont passionnantes :

Bonjour Chris. Pourrais-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas encore ?

— Auteur de la série psy Lacan et la boîte de mouchoirs et du roman Mémorial tour qui a été Lauréat d’Amazon au salon Livre Paris 2016. Je suis indépendante avec parfois des passages en maison d’édition. Un pied à Paris et un pied à New York. J’aime explorer des thèmes de société toujours avec un peu d’humour. J’écris en ce moment Brooklyn Paradis, une série noire Thriller  avec de l’humour qui se passe dans les quartiers de Brooklyn, New York. Continuer la lecture de « Dans la tête de… Chris Simon »

Les Premières pages de Personaé dans les Mondes de Co

…Personnellement, c’est le monde qui nous est proposé qui m’a séduite, « où les dieux marchent parmi les Hommes ». Car oui, il y a une mythologie complexe et très intéressante, j’avoue que c’est un de mes dadas et j’adore en trouver dans les romans que je lis. On voit que l’auteur a vraiment réfléchi pour construire sa mythologie et donne l’eau à la bouche. Dans l’avant-dernier chapitre proposé, on sent bien qu’un conflit va avoir lieu, une guerre, dont Elijaah Lebaron retient les éléments pour faire monter l’impatience. J’aurais tellement voulu avoir plus de pages pour pouvoir en découvrir davantage ! On devine très vite que…

Une chronique très approfondie. On s’aperçoit que Coralie n’a pas seulement lu l’histoire mais recherché à la comprendre dans ses multiples dimensions. En ayant à sa disposition que les 5 premiers chapitres de mon histoire c’était un véritable challenge. Bravo Coralie

Lire la suite sur le site : Les Mondes de Co 

Découvrez le tout nouveau #LITTÉRATUREMAG – ÉTÉ AUTOMNE 2017

Cliquez l’image pour télécharger

Concocté pour vous par Sélène Derose créatrice du « Club des Autoédités(e)s et Indés » (AI) voici le tout premier exemplaire de #LITTÉRATUREMAG.

Ce magazine a pour vocation de mettre en lumière la nouvelle génération littéraire des auteurs « autoédité(e)s et indépendant(e)s » en présentant le bilan de la saison fait par les membres du club, des dossiers thématiques ou des échos et papotages divers.

Le Club AI se compose d’auteurs et bloggeurs de différents horizons (genres littéraires, plumes, sensibilités, sexes, origines géographiques, expériences) et actifs via les réseaux sociaux. Le but est l’émulation, la collaboration et le soutien aux auteur(e)s AI, mais aussi de stimuler la création de projets littéraires AI.

Continuer la lecture de « Découvrez le tout nouveau #LITTÉRATUREMAG – ÉTÉ AUTOMNE 2017 »

Le marché de L’auto-édition à Maison Alfort : Les plus belles photos

Je vous le dit, cette édition des Marchés de l’Auto-édition était tout bonnement géniale !

Pour garder un souvenir inoubliable de cette superbe matinée j’ai collecté pour vous les meilleures photographies de cet événement.

Organisé par  Fateah Issaad avec :

Merci à Fateah Issaad, Lily Bfrancis et Nina Frey pour toutes vos belles photos

Continuer la lecture de « Le marché de L’auto-édition à Maison Alfort : Les plus belles photos »

Interview décalée d’un auteur – Elijaah Lebaron

Voici une interview réalisée par Catherine du blog « Lecture en partage ».

1/ Si vous étiez un livre, vous seriez :
“Les grandes espérances” de Charles Dickens. Je pense que dans la vie, l’espérance vous permet d’avancer, d’avoir toujours l’œil sur l’horizon à la recherche d’un objectif qui peut vous mener plus loin. Sans elle l’homme passerait son temps à ressasser ses regrets. Continuer la lecture de « Interview décalée d’un auteur – Elijaah Lebaron »