PERSONAÉ : Le chutier du prologue

Voici un court texte extrait du prologue de « PERSONAÉ : l’éducation du scribe » qui ne fera pas partie du roman. Bonne lecture…


Au départ ils étaient cinquante et un sous les ordres du commandant Delgano. Tout avait commencé par un voyage, plein de cahots, en chariot à vapeur au travers des terres du nord. Ils avaient quitté la Chute des Naavi, la capitale de leur monde, avec pour objectif d’aller jusqu’à la Citadelle du Sommeil, un bâtiment fortifié abandonné situé dans les montagnes des anciens aux pieds des Pics infranchissables.
Nourries jour et nuit de bois sec et de charbon par les vapoteurs, les chaudières des machines à vapeur avaient propulsé les cinq lourds carrosses laissant sur leur chemin un sillage de fumée et de suie derrière eux. Ces transports de troupes, bardés de fers, de trente coudées de long par huit coudées de large et presque seize coudées de haut, avaient lourdement traversé les Terres du Nord. Ils avaient parcouru la « ligne de ravitaillement », l’une des plus larges routes d’Esper reliant la chute des Naavi à la Grande Garde. Ce chemin pavé de pierre, construit il y a plus de 700 ans, après l’interminable Apogie de 1237, a été créé pour soutenir l’effort de guerre contre les morts-vivants. Continuer la lecture de « PERSONAÉ : Le chutier du prologue »

Le Brainstorm de l’écrivain : La création des personnages.

Vous le savez peut-être si vous me suivez sur Twitter je travaille depuis quelques jour sur un nouveau petit projet qui me tiens à cœur : « Le projet Z ».

Ce projet est réellement différent parce-qu’il va me permettre de rendre à césar ce qui appartient à Jules (ou plutôt à Jomunsi ce qui est à Neil) en me permettant de contribuer à ma modeste échelle à l’oeuvre qui m’a motivé à me lancer à mon tour dans l’écriture de roman : Jésus contre Hitler.

L’idée de départ de mon histoire est partie comme un défi que j’ai lancé à Neil sur son blog :

Cool, je vais pouvoir écrire mon propre épisode de l’agence B ^^) J’ai justement en tête une sombre histoire de matriochka géantes mécaniques tueuses ensorcelées venant d’un monde parallèle ou Adolf a gagné la guerre appelée : « La vengeance des vierges de fer ».

Mon plus grand étonnement a été lorsque le mondialement célèbre Neil Jomunsi m’a répondu : Continuer la lecture de « Le Brainstorm de l’écrivain : La création des personnages. »

Intelligence artificielle, les conditions de l’éveil au vivant ?

Fan de science-fiction depuis des années, j’ai lu énormément de romans sur ce sujet, ainsi que sur celui de la transhumance humaine vers des supports électroniques.

Beaucoup d’auteurs ont utilisé le thème du Frankenstein électromécanique qui remplit diverses fonctions allant du service domestique de boissons fraîches jusqu’aux plus hautes responsabilités de la gestion d’un empire galactique. Le robot, comme l’extraterrestre, c’est le fonds de commerce des romans de Science-Fiction. Un peu comme les elfes pour la fantasy et les vampires pour le fantastique. Mais, si fantastique et Fantasy peuvent imaginer tout ce qu’ils veulent, sans avoir à ne rendre de compte à personne (ou presque) il en est tout autrement pour la “Science” Fiction. Lorsqu’un robot se comporte comme un homme, ou lorsqu’un homme devient ordinateur, il faut normalement avoir en réserve une solide explication scientifique pour raconter comment ce type de miracle est possible. Continuer la lecture de « Intelligence artificielle, les conditions de l’éveil au vivant ? »

L’édition numérique. Pourquoi parier sur l’Uber des écrivains ?

Comme pour toutes les activités liées à la culture, l’écriture fait miroiter en guise de motivation un Nirvana à priori inatteignable sauf par une poignée d’élus bénis des dieux. C’est un fait !

Pour une J. K. Rowling et ses 450 millions d’exemplaires, combien d’écrits fantastiques ont été broyés et digérés en seulement quelques centaines de ventes (au mieux). Sachant que mon roman risque de subir ce sort peu enviable, dois-je continuer à l’écrire ? Continuer la lecture de « L’édition numérique. Pourquoi parier sur l’Uber des écrivains ? »

Premier jour

Ce blog est le site d’un futur auteur de roman. J’ai commencé de façon modeste en écrivant ces dernières années diverses nouvelles pour mon plaisir personnel. Des écrits d’une qualité discutable que je n’ai jamais voulu diffuser qu’à quelques amis proches qui ont été assez gentils pour ne pas me dire ce qu’ils en pensaient vraiment.

Je suis féru  de Science-fiction dans ce qu’elle peux proposer de meilleur. Et mes auteurs favoris (comme par exemple Frank Herbert) n’écrivent pas des histoires qui sont à la portée du premier copiste venu. Même « Kevin J Anderson », qui est pourtant un auteur respecté par ses pairs, n’as pu comprendre que le côté « space-opéra » de la saga « Dune » quand il a repris le flambeau en collaboration avec Brian Herbert. Continuer la lecture de « Premier jour »