« Je t’oublierais ma belle » – Chanson extraite de PERSONAÉ

Je partage aujourd’hui avec vous un des éléments de la culture d’Esper. La chanson d’un Barde chantée dans une taverne de « la Fourche ». C’est une chanson triste qui parle d’un amour perdu. Ou, peut-être, autre chose…

C’est aussi l’une de mes rares incursion dans le monde de la poésie. Qu’en pensez-vous ?

On chante l’amour éternel.
Mais celui qui nous lie possède des limites, ma belle.
Nous avons parcouru ensemble de nombreux chemins.
À travers l’espace et le temps nous avons été qu’un.
Nous avons été éclairés par de multiples étoiles.
Porté par le vent notre cœur gonflé comme une voile.
Mais demain c’est la fin de notre temps.
La trahison est la cause de notre châtiment.
Je t’oublierais ma belle.
J’oublierais notre amour ma belle.
Continuer la lecture de « « Je t’oublierais ma belle » – Chanson extraite de PERSONAÉ »

« Des plumes et moi »: Une très belle interview faite par Aurore

Il y a quelques semaine l’ai eu l’honneur de répondre aux questions d’Aurore du blog littéraire « Des plumes et moi ». 

Elle m’a posé des questions très intéressantes qui méritaient des réponses à la hauteur. Je l’avoue, j’ai encore une fois été long à répondre mais l’attente valait le coup ^^)

Je vous invite à découvrir cette interview intéressante et complète en suivant ce lien : Des plumes et moi. Entretien avec Elijaah Lebaron

3 Trucs qui alourdissent votre style – MÉTAFAURE

Un article intéressant sur le site de MÉTAFAURE pour vous débarrasser de ces tics d’écriture qui nuisent à la fluidité de vos écrits.

Les auteurs débutants ont un défaut majeur je crois : ils veulent trop bien faire. Et donc ils en font trop, ils rajoutent des mots en trop, ils vont chercher des mots plus compliqués que nécessaire, et ça donne un style scolaire, pas fluide, irritant…

« Ce qui nous oppose » de Nina Frey. Un ascenseur émotionnel Rock’n Roll et Virtuose.

« Ce qui nous oppose » est le second roman de Nina Frey. « Charlie 17 ans » était déjà maîtrisé et faisait preuve d’une certaine qualité de plume, mais celui-ci le surpasse largement en faisant de Nina un « grand auteur ». Je m’explique…

La « Romance rock » est un style bien balisé destiné à une clientèle de jeunes filles aimant la littérature sentimentale, à la recherche du mauvais garçon qui les fera rêver. Je suis tout le contraire de cette cible marketing. Je suis un homme, je suis vieux et la littérature sentimentale n’est pas ma tasse de thé. Les « Bad boys » (à la Han Solo) ne sont pas mes personnages préférés car je suis bien plus sensible à l’intelligence. J’ai un penchant pour la science-fiction et la fantasy, rien ne me prédispose donc à aimer ce livre.

Pourtant dès les premières pages Continuer la lecture de « « Ce qui nous oppose » de Nina Frey. Un ascenseur émotionnel Rock’n Roll et Virtuose. »

Rendez-vous Dimanche 25 Juin à Maison Alfort

Le 25 juin la rue Louis BRAILLE à Maison Alfort se transforme en rue des arts !

A l’occasion de cette journée exceptionnelle ‎Fateah Issaad a organisé un « Marché de l’autoédition » réunissant une dizaine d’auteur dont votre serviteur.

Avec Mirelle HdbSara Devan,Sacha StellieIsabelle PirauxMarie Therese ContinanzaNina FreyMarie J. BerchoudJo Rouxinol – Romans et  Elijaah Lebaron.

Si vous me saluez avec le « Signe du sanctuaire », je vous réserve quelques cadeaux qui devraient nous plaire.

Si vous aimez la littérature conjuguée à la liberté qui caractérise les écrits des auteurs indépendant venez passer un bon moment en notre compagnie…

Qu’est ce qu’un éditeur ? Méfiez-vous des imitations !

Aujourd’hui n’importe qui s’intitule « Maison d’Edition » alors qu’ils ne fait rien, absolument rien, du travail d’un éditeur.

Un éditeur c’est quelqu’un qui vous propose un contrat selon lequel vous lui cédez l’exploitation commerciale de vos écrits contre un arrangement financier. Son objectif est d’acquérir la matière première de son business avant de la valoriser et la vendre. Un éditeur vous propose donc en premier lieu de l’argent.

Un éditeur s’occupe de la valorisation de vos écrits. Pour les débutants, il ne s’occupe pas seulement de corriger quelques fautes de mise en page ou d’orthographe, il vous demande souvent de réécrire une partie de votre roman pour correspondre à leur ligne éditoriale ou à leurs critères de qualité.

Votre éditeur s’occupe de la promotion de votre ouvrage. Ce point est critique car une bonne partie de l’arrangement financier qui vous lie à cet éditeur dépend du nombre d’ouvrages tirés puis vendus. Un éditeur maîtrise les bases du marketing et sait « comment » et « auprès de qui » il peut vendre votre ouvrage. Continuer la lecture de « Qu’est ce qu’un éditeur ? Méfiez-vous des imitations ! »

Rendez-vous à la 9ème édition des Marchés de l’Autoédition à Paris

Amis de Paris et ses alentours je vous donne rendez-vous à la 9ème édition des Marchés de l’Autoédition ce Jeudi 19 Janvier 2017 au « Coq à l’âne », 28 rue Croix des petits champs dans le premier arrondissement (de 19 à 22 heures). 

Au programme une rencontre avec la crème de la crème de l’autoédition parisienne : Continuer la lecture de « Rendez-vous à la 9ème édition des Marchés de l’Autoédition à Paris »

Cadeau : DUNE la naissance d’un rêve

DUNE la naissance d’un rêve version 2016
[cliquez sur l’image]jaquette_v2_starlight

Bonne lecture ^^)

Vous croyez tout savoir sur Dune, le premier roman de la saga, mais il reste encore quelques mystères à élucider :

Comment un planètologiste nommé par l’Empereur a t’il pu survivre à sa première rencontre dans le désert avec les Fremen ?

Comment cet homme un peu allumé, obnubilé par ses thèses scientifiques, a t’il pu trouver les mots justes pour convaincre les hommes les plus dangereux et imprévisibles de l’univers connu ?

Comment à t’il pu faire naître dans le cœur de tout un peuple un rêve suffisamment grand pour l’entraîner dans un projet de 500 ans ?

Suivez dans cette nouvelle Pardot Kynes lors de son premier voyage dans le désert d’Arrakis en tête à tête avec l’assassin qui doit l’abattre.  Et découvrez des réponses crédibles à de nombreuses questions que Frank Herbert a laissées en suspens…

Une nouvelle offerte par la communauté francophone de Dune : http://dune-sf.fr/ 

Il était une fois un Pulp… Aux débuts de la science fiction ?

Si vous me suivez sur Twitter, vous savez que pour travailler mon écriture (et être au niveau pour finir Personaé) je me suis mis à écrire un petit spin-off de « Jésus contre Hitler » de Neil Jomunsi. Mon objectif est de produire une nouvelle d’une qualité suffisante pour donner l’envie à Neil de l’éditer chez Walrus. 

La ligne éditoriale de Walrus est centrée sur (je cite) « Des pulps (au format novella, 100.000 à 200.000 signes) transgressifs et régressifs, décalés, complètement barrés, impossible à classer ». Même si je ne suis habituellement pas très amateur de ce type d’histoires, il me faut avouer que j’ai passé un moment très réjouissant lors de ma lecture de « Jésus Contre Hitler ». C’est même l’état d’esprit dans lequel a été rédigée cette série de nouvelles qui as fait sauter un blocage mental concernant mes propres écrits qui me permet d’être aujourd’hui ici avec vous. Bref,…

Ce n’est pas parce-que j’écrit un « Pulp », un style littéraire considéré par beaucoup comme très mineur, que je ne met pas à collecter comme à mon habitude un bon nombre d’informations pour donner du fond à mon histoire. Continuer la lecture de « Il était une fois un Pulp… Aux débuts de la science fiction ? »